Palais de Rumine

Imaginé par l’architecte Gaspard André, le Palais de Rumine est le résultat d’une donation du prince Gabriel de Rumine à la ville de Lausanne pour la construction d’un bâtiment de «service public ». Inauguré en 1902, son style néo-florentin rend hommage à la renaissance italienne et s’inspire de la villa Médicis de Rome ou encore des escaliers de la bibliothèque Laurentine de Florence dessinés par Michel-Ange.

Multi-fonctions. le Palais de Rumine accueillera au cours de son histoire de nombreuses institutions : musées, bibliothèque, université, parlement,… Au fil du temps, le Palais connaît différents réaménagements, jusqu’à sa configuration actuelle. Celle-ci  lui confère un rôle de trait d’union entre la ville médiévale et la place de la Riponne, avec notamment sa passerelle reliant la colline de la Cité au 5ème étage.

LA FONTAINE ET LES FAMEUX ESCALIERS

GABRIEL DE RUMINE

Aujourd’hui, le Palais abrite trois musées (archéologie et histoire, géologie et zoologie) ainsi que la Bibliothèque Cantonale et Universitaire. Outre les salles d’exposition et de lecture ouvertes au public, c’est un vrai labyrinthe, qui comprend des dépôts, divers ateliers  – restauration archéologique, reliure, taxidermie – couloirs, coins et recoins, ainsi que des auditoires, à usage tant interne qu’externe. Le bâtiment est ouvert 7 jours sur 7 de l’aube à la nuit et accueille une population disparate : visiteurs des expositions, migrants ou marginaux en quête d’un endroit chaud et de wifi, photographes, étudiants, gymnasiens qui viennent y pique-niquer, chercheurs, touristes, personnes de passage entre la Riponne et la Cité,…

Musée Cantonal d’Archéologie et d’Histoire

Musées Cantonal de Géologie

Musées Cantonal de Zoologie

Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne

Mais le Palais est une nouvelle fois en période de transition, avec le déménagement du Musée Cantonal des Beaux-Arts vers le nouveau site de PLATEFORME 10…

Que faire des locaux laissés vides ? Peut-on imaginer un fil rouge et des liens entre les institutions du Palais de Rumine, palais d’histoire et des sciences ? Aux Muséomixeuses et Muséomixeurs de faire travailler leur imagination et leur créativité pour faire de ce vénérable centenaire un endroit ébouriffant !