Dans le cadre du festival Open Geneva dédié à l’innovation ouverte, Musexomix est invité à animer le dispositif de facilitation pour le makestorming du projet FacLab. En relation avec la stratégie numérique de l’Université de Genève (UNIGE), ce projet est piloté par le professeur Jean-Henry Morin du Centre Universitaire d’Informatique (CUI). Durant deux jours, du 13 au 14 avril 2018, une quarantaine de participant·e·s forment les équipes de conceptualisation du prochain fablab académique de l’UNIGE. Le makestorming se déroule dans l’espace des bibliothèques du campus de Battelle, où il réunit des fabricants et des ingénieux de fablabs avec des enseignants et des chercheurs de l’UNIGE, des étudiants et également avec des publics de la société civile.

L’équipe de facilitation expérimente à cette occasion un format de makestorming innovant pour Museomix. Il n’y a pas de profils définis à l’origine des catégories de participant·e·s, ni de pistes thématiques orientées vers le prototypage. Le défi unique pour les équipes est d’imaginer le fablab comme un espace d’expérimentation et de transformation des projets, à partir d’outillages co-créatifs de conceptualisation et de prototypage pour des utilisateurs inclus au cœur la fabrication et des réalisations.

Jean-Henry Morin (UNIGE)

Le talent de la facilitation est ainsi d’allier la compétence et la culture de chaque participant·e dans la réflexion et l’action créatives du makestorming, au sein d’un environnement académique où les méthodes de prototypage rapide, de créativité et de facilitation agile viennent accompagner les missions fondamentales d’une université publique que sont l’enseignement, la recherche et le service à la cité.

Entrepreneurs ou artistes, étudiants ou chercheurs, industriels ou artisans, citoyens ou administrations, tous les porteurs d’idées ont un accès au monde académique grâce au projet du FacLab. Il leur propose un écosystème inclusif avec un nouveau potentiel de méthodes créatives, dans un esprit d’innovation habituellement réservé à l’univers des start-ups.

Yvan Nicolet (Museomix CH) et Thomas Maillart (OpenGeneva)

Aussi bien pour le public que pour les spécialistes, le FacLab est une opportunité pour démocratiser le partage de l’expérimentation et de la réalisation, en créant les conditions pour faire émerger les projets tournés vers les utilisateurs plutôt que la compétition. Museomix explore dans ce makestorming de nouveaux formats de co-participation et de co-création, qui s’ajoutent aux compétences de prototypage et de facilitation dans la médiation culturelle.