Museomix se propage autour du monde

Enfin presque.

En 2010, le concept Museomix est né en France. Au début il s’est gentillement propagé dans les régions francophones comme le Canada, la Suisse et la Belgique. Puis se sont ajoutés des pays latins: l’italie et le Mexique. A un moment donné, le Royaume-uni faisait aussi partie du lot, aujourd’hui cette communauté est dormante.

Après avoir fait des petits pas en direction de la culture allemande, à Berne puis plus au nord, à Bâle, Museomix a finalement franchi la frontière.

 

Berlin

La communauté berlinoise durant un Aperomix

Une communauté vibrante a emergé à Berlin plus tôt cette année. En ce moment aucun événement majeur n’est planifié pour novembre, mais quelques Aperomixs ont déjà eu lieu.

Leur page Facebook
Leur groupe Meetup

Insbruck

De l’air frais, un paysage alpin, Museomix a atteint le coeur des Alpes tyroliennes ! Les autrichiens préparent une édition de Museomix pour 2017 au Zeughaus.

Leur page Facebook

Copenhague

Une communauté a aussi été fondée au Danemark. Pas d’évenement majeur planifié pour cette année, mais peut-être en 2018?

www.museomix.dk

Belo Horizonte

Posted by Museomix MG on Dienstag, 22. August 2017

Et bien sûr cet article ne serait pas complet sans les museomixers tropicaux. Bien plus au sud, au milieu du Brésil, la communauté super active du Minas Gerais grandi depuis novembre. La semaine passée, s’y est tenu un Minimix, une première itération de Museomix en prévision de Museomix 2017.

Leur page Facebook

Irun

Très proche de la frontière française, tout au nord de l’Espagne, la première communauté espagnole de Museomix se prépare.

Leur page sur Museomix.org

 

Et maintenant? A qui le tour? La Suède? Ou peut-être plus à l’est en Grèce, voire même en Inde? Qui sait, l’effet de réseau nous en dira plus. Mais les communautés naissantes ont besoin de votre aide, alors si vous êtes dans leur proximité, rendez leur une petite visite.